Depuis 2012, la Chambre de Commerce et d’industrie soutient les 3 clubs de restaurateurs de la Côte d’Opale, les Toques d’Opale sur Calais, la Côte d’Opale Gourmande sur Boulogne-sur-Mer et Montreuil-sur-Mer, et les Toqués de Jean Bart sur Dunkerque, qui organisent avec succès le concours gastronomique «  Graine de P’tit Chef Côte d’Opale  ». Le concours met à l’honneur le savoir-faire des chefs de cuisine et les producteurs, éleveurs, pêcheurs, mareyeurs locaux, particulièrement soucieux de la tradition et de la qualité du produit. Il concerne toutes les familles qui transmettent à leurs enfants les traditions culinaires. Elle permet d’initier les petits gastronomes à la richesse des produits locaux de qualité.

LA GAGNANTE 2012 : ALIX HOUSSIN

Pintadeau de Licques à l’orange, écrasé de Rattes du Touquet et tatin d’endives au spéculoos

Pour Alix, la cuisine est un plaisir, une activité récréative. C’est un bonheur de voir son grand sourire accroché jusqu’aux oreilles dès qu’on l’interpelle et son enthousiasme.

Même si elle dit préférer faire de la pâtisserie avec sa mamie, elle a montré qu’elle était très douée pour entreprendre toutes les recettes. Elle s’est inscrite au concours pour la première fois en 2011, et a terminé 2ème avec sa recette de « Parmentier de limande-sole aux moules de Bouchot de Oye-Plage et son crumble de parmesan ».

Très assurée dans ses gestes, Alix a une aisance naturelle pour des techniques élaborées : elle a épaté les chefs en découpant toute seule sa pintade en cuisine lors de la demi-finale à Calais !
La bonne cuisine est une affaire de famille, et Valérie, sa maman, a su transmettre à Alix tout ce qu’il fallait pour une grande autonomie de p’tit chef. Tous les membres du jury ont ressenti cette belle osmose entre la maman et la petite lors des épreuves en cuisine. Cette sérénité dans le tandem mère-fille, et leur grande relation de confiance constituent une vraie force dans la compétition.

Lors de son coaching avec les chefs, Alix s’est révélée comme une enfant qui prend plaisir à faire la cuisine. Avec ses yeux pétillants de malice, elle est prête à relever tous les défis. Elle a commencé avec cette compétition et est capable d’en affronter beaucoup d’autres.

Louis SIMEON – 2ème finaliste

Coquelet fermier de Licques aux champignons de Cassel et à la bière d’Esquelbecq accompagné de rattes du Touquet et d’effiloché d’endives à la vergeoise

Louis, bon élève, a tout de suite été captivé par la présentation du concours Graine de P’tit Chef Côte d’Opale faite par le restaurateur Christophe Lammin lors de sa visite à l’école primaire de Socx. Parce qu’il est curieux et que tout l’intéresse, il aime cuisiner. Cette proposition de concours a donc été pour Louis, une belle occasion de se faire plaisir.

Il va convaincre sans difficulté son papa de l’accompagner dans cette aventure. Un papa exemplaire qui sait concilier ses obligations de chef d’entreprise, et son statut de chef de famille de 4 enfants. Il déclarait lors de la demi-finale à Dunkerque, que ce concours était pour lui l’occasion de vivre un moment de partage avec son fils Louis.

Louis aide beaucoup à la maison et adore cuisiner avec générosité pour faire plaisir à toute sa famille. Ce jeune garçon est également passionné par tout ce qui l’entoure : les produits de son jardin, mais aussi des fermes de la campagne de Flandre.
Il nous a bien recommandé dans sa recette de choisir « un coquelet bien musclé qui a connu la nature et gambadé tous les jours à la recherche du ver de terre …. ». Son inscription au concours est bien évidemment une aventure, mais pour les parents de Louis, il s’agit d’encourager l’intérêt qu’il porte à la cuisine et aux produits locaux.

Les chefs, qui ont coaché Louis, ont été, dès la compétition en demi-finale, sous le charme de ce garçon spontané et généreux avec sa recette du terroir, et ont partagé de grands moments conviviaux avec ce tandem père-fils. Ils font confiance à Louis pour qu’à l’école ou dans son entourage, il puisse convaincre d’autres enfants de tenter l’aventure « Graine de P’tit Chef Côte d’Opale ».

Eloïse FAGOT – 3èME FINALISTE

Blanc de volaille de Licques à la bière et son gâteau de Rattes du Touquet au Maroille

Eloïse a été sélectionnée pour la demi-finale à Boulogne suite à l’indisponibilité d’un candidat. Elle était classée 5ème dans la difficile étape de sélection des recettes. Une véritable opportunité pour cette jeune fille de 12 ans, qui a atteint l’âge limite pour la participation à ce concours ! Pour être « P’tit Chef Côte d’Opale » il faut avoir 12 ans maximum.

Dés l’âge de 8 ans, Eloïse se passionne pour la cuisine aux côtés de sa maman. Elle aime goûter les produits et apprendre à les cuisiner. Elle participe activement à la préparation des repas de famille, goûte systématiquement, et donne son avis sur les recettes. En parallèle, elle s’inscrit à des stages de pâtisserie proposés par un artisan à Desvres et fait des macarons sa spécialité.

Elle complète sa passion en décorant les tables de fêtes, et attend toujours la prochaine réunion de famille pour améliorer sa prestation.
Christian Germain, son coach pour la finale, a perçu chez Eloïse sa volonté d’affirmer ses goûts, et sa maturité pour gérer la parfaite réalisation de sa recette. Elle souhaite devenir Chef de Cuisine. Elle en a toutes les qualités : un caractère bien trempé et posé, du goût, de la persévérance, la volonté de perfection et un sens intuitif.

LES FINALISTES ET LEURS COACHS

Alix Houssin

Alix Houssin

Louis Simeon

Louis Simeon

Eloïse Fagot

Eloïse Fagot